This user guide might not be up to date due to translation delay. The most up to date guide is always in english and can be found here


DJ Mix Pro Logo
Mixage assisté par ordinateur
Description
 
Copie d´écran
 
Téléchargement
 
Enregistrement

register via paypal
 
Support Technique
 
Documentation
 
Questions Fréquentes
 
Liste des modifs
english français deutsch español italiano nederlands portugese/brazil

  printer friendly version

Beatlock Tech logo
 
 
 
 
vous présente le
 
 
 


DJ Mix Pro Logo

Guide de l’utilisateur




Version 3.0 build 84




1          Bienvenue
2          Introduction au mixage
2.1            Musique sans interruption
2.2            Battements(Beats)
2.3            Battements Par Minute
2.4            Fondus enchaînés
2.5            Superposition des battements (Beat-Matching)
2.6            Fonctionnalités DJ Mix Pro
3          Installation de DJ Mix Pro
3.1            Fichiers
3.2            Licence
4          Fichiers de musique
4.1            Formats de musique compatibles avec DJ Mix Pro
4.1.1              Fichiers de musique
4.1.2              Fichiers de liste de morceaux
4.2            Chercher et importer des fichiers
4.2.1              Dans la base de données
4.2.2              Dans la playlist
5          Playlist
5.1            Affichage de la playlist
5.1.1              Titre des morceaux
5.1.2              BPM
5.1.3              Mix
5.2            Gérer les morceaux de la playlist
5.2.1              Importer depuis la base
5.2.2              Ajouter des fichiers directement
5.2.3              Sauvegarder la playlist
5.2.4              Exporter les informations des morceaux
5.2.5              Exporter le son sur le disque dur (uniquement pour les utilisateurs enregistrés)
5.2.6              Déplacer les morceaux
5.2.7              Supprimer les morceaux
5.2.8              Regarder et modifier les propriétés des morceaux
5.3            Jouer les morceaux
5.3.1              Démarrer le jeu
5.3.2              Comportement de jeu
5.3.3              Arrêter le son
5.3.4              Ordonner une transition immédiate
5.3.5              Ecouter au casque
5.4            Mixer les morceaux
5.4.1              Comportement de mixage
5.4.2              Propriétés de mixage
5.4.3              Propriétés par défaut
5.4.4              Prendre le contrôle
6          Sorties sonores
6.1            Une carte son, pas de casque
6.2            Une carte son et utilisation d‘un casque (en mono)
6.3            Deux cartes son et utilisation d’un casque
6.4            Une carte son avec plusieurs sorties et utilisation d’un casque
6.5            Ajuster la sortie sonore
7          Mode écoute au casque
7.1            Objectif
7.2            Utilisation
7.2.1              Régler les limites de jeu
7.2.2              Régler le volume à utiliser
7.2.3              Régler les durées
7.2.4              Demander un mixage avec superposition des battements
7.3            Essayer les réglages
7.3            Aller d’un mixage au suivant
8          Base de données
8.1            Avantages
8.2            Affichage de la base
8.2.1              Titres dans la base
8.2.2              BPM dans la base
8.3            Gérer les morceaux de la base
8.3.1              Ajouter des morceaux dans la base
8.3.2              Sauvegarder la base
8.3.3              Déplacer les morceaux dans la base
8.3.4              Renuméroter les morceaux
8.3.5              Supprimer des morceaux de la base
8.4            Utiliser les morceaux de la base
8.4.1              Envoyer dans la playlist
8.4.2              Classer les morceaux
8.4.3              Rechercher des morceaux dans une base importante
8.4.4              Regarder les propriétés des morceaux
8.4.5              Ecoute rapide d’un morceau
8.4.6              Filtrer des morceaux
9          Analyse Beatlock
9.1            Définition
9.2            Comportement
9.3            Contrôle et options
10          Autres fonctionnalités
10.1            Egaliseurs
10.2            Mode sécurisé
10.3            Statistiques
10.4            Accélération du son
10.5            Déplacement des fichiers BLK
10.6            Utilisation de tags ID3V2
10.7            Options de la ligne de commande
10.8            Plugins de visualisation
11          Référence des options
11.1            Onglet valeurs par défauts (des morceaux)
11.2            Onglet options analyse
11.3            Onglet options son
11.4            Onglet autres options
12          Référence des propriétés des morceaux
12.1            Onglet options de mixage
12.2            Onglet informations de tag
12.3            Onglet informations Beatlock
13          Bonne soirée

toc

1    Bienvenue

L’équipe de Beatlock Technology est fière de vous présenter le guide de l’utilisateur de DJ Mix Pro.
Ce document va vous aider à vous familiariser avec le programme DJ Mix Pro. Après la lecture vous saurez jouer et le mixer des fichiers de musique très facilement. Vous saurez aussi faire le DJ pour des soirées si vous avez les câbles nécessaires.
Avant la musique sur ordinateur, vous deviez posséder pas mal de matériel ( plusieurs platines disques, une table de mixage, ainsi qu’un ampli et des haut-parleurs) et manipuler beaucoup de boutons.
Vous pouvez désormais faire des mixages similaires d’un seul clic de souris.

toc

2    Introduction au mixage

Nous ne prétendons pas que DJ Mix Pro fait les meilleurs mixages de la planète. Les DJ professionnels utilisent leur intuition et leur savoir-faire en plus.
Mais nous pensons que DJ Mix Pro gère «la plupart” des mixages mieux qu’un mixage fait au hasard comme celui effectué par quelques autres players, et effectue même des mixages plutôt bons si vous l’aidez un minimum.
Si vous n’êtes pas un puriste, le mixage n’est pas une technique très difficile. Vous devez simplement séquencer la musique de façon plaisante.
Voici quelques règles de base.

toc

2.1    Musique sans interruption

La règle la plus importante dans le mixage est de faire de la musique sans interruption. Vous ne devez avoir de silence que si vous l’avez voulu, parce que vous faites un blanc.
Lorsque vous faites des séries de morceaux, les morceaux devraient jouer continûment, à un volume perceptif identique, se superposant aux limites des morceaux.

toc

2.2   Battements(Beats)

Les battements produisent le rythme de la musique. Ils sont constitués de séquences régulières de batterie, mais peuvent aussi être faits avec les notes des instruments eux-même, s’il n’y a pas de batterie.
Les battements s’entendent très facilement sur la plupart des morceaux de musique dansante comme Disco, Dance, Rock, … C’est le BOOM BOOM BOOM dans la Techno ou le plus discret tching tching tching en Jazz.
Un des objectifs en mixant est de pousser les gens à continuer de danser, donc de perturber leur rythme le moins possible. Vous devez faire des enchaînements intelligents. C’est votre travail, DJ Mix Pro ne peut pas le faire à votre place.

toc

2.3   Battements Par Minute

BPM veut dire Battements Par Minute. C’est une unité qui donne le rythme d’une musique.
Un morceau qui bat exactement 2 fois par seconde a un BPM autour de 120. Les DJs utilisent les BPM pour enchaîner des morceaux qui ont un rythme voisin et organiser de façon intelligente.

toc

2.4   Fondus enchaînés

Lorsque 2 morceaux se superposent en faisant un mixage, si le mixage n’a pas lieu à la fin du premier morceau, vous devez diminuer le volume progressivement jusqu’à zéro, ce que nous appelons un fondu de sortie (Fade out).
De la même façon, si le mixage n’a pas lieu au tout début du deuxième morceau, vous devez la démarrer avec un volume zéro et le monter progressivement jusqu’à un volume normal, ce que nous appelons un fondu d’entrée (Fade in).
Fade in et fade out sont importants dans le mixage. Entre le fade in (du 2) et le fade out (du 1), le temps durant lequel les 2 morceaux jouent ensemble est le mixage.

toc

2.5   Superposition des battements (Beat-Matching)

La superposition des battements est une technique de DJ qui consiste à avoir les battements des 2 morceaux aux même instants pendant le mixage. Les gens ont alors l’impression qu’il n’y a qu’un seul morceau.
Les meilleurs DJs le font, accélérant ou ralentissant l’une des 2 morceaux (pitching) jusqu’à ce que les battements soient en même temps, puis contrôlant l’accélération pour rester en rythme pendant plusieurs secondes. Faire cela à la main demande beaucoup de technique, mais donne des mixages très intéressants.

toc

2.6   Fonctionnalités DJ Mix Pro

DJ Mix Pro permet de faire des mixages facilement, même des mixages avec superposition des battements.
Vous pourriez mixer en temps réel, en bougeant rapidement la souris, faisant tout le travail manuellement
Mais vous n’êtes pas obligé. A la place nous vous suggérons de préparer les mixages“hors ligne” en utilisant le mode ”écoute au casque”, pendant que sur la sortie des enceintes d’autres morceaux jouent.
Laissez simplement DJ Mix Pro faire la partie difficile(fondus, accélération) pendant que vous vous consacrez à la partie créative (quel morceau ensuite, quelles longueurs de mixage, de fondus). Vous pouvez écouter vous essais hors ligne, dans le casque. DJ Mix Pro rejouera les mixages que vous avez définis lorsque le moment sera venu!
Cette méthode permet de se sentir en confiance, en définissant et écoutant vos choix de mixages hors ligne, laissant au programme la technique. Cela contribue à faire de vous un bon DJ de salon.
Même si vous ne voulez pas animer de soirée, DJ Mix Pro est encore très bon pour jouer la musique à la maison ou dans des lieux sans DJ, comme des bars, des cours d’aérobic ou des événements publics. Laisser le programme mixer avec les propriétés par défaut donne des résultats acceptables, parfois surprenant les gens en changeant les morceaux sans qu’ils le remarquent.
La dernière utilisation populaire est la production de CD de compilation mixés. DJ Mix Pro en version enregistrés est très fort pour aider à produire 75 minutes de morceaux non-stop qui rempliront un CD de musique (en utilisant un programme de gravure CD externe).

toc

3   Installation de DJ Mix Pro


toc

3.1   Fichiers

L’ installation est très simple. Choisissez un autre dossier si le dossier par défaut ne vous plait pas.
Aucun fichier n’est installé dans la registry Windows ou ailleurs que dans le dossier d’installation, ce qui fait que la désinstallation est également facile: soit vous utilisez le désinstalleur soit vous supprimez le dossier ou vous avez installé DJ Mix Pro.
La distribution de DJ Mix Pro est composée de plusieurs fichiers; s’il vous plait, ne modifiez pas la distribution d’origine. DJ Mix Pro ne fonctionnera pas en tant que programme tout seul.
Les fichiers principaux sont:
  • Dossier cache : là où sont stockés les fichiers de données Beatlock (fichiers .blk )
  • Dossier languages : fichiers de traductions
  • Dossier plugins : Plugins de visualisation
  • Dossier Htmldocs : documentation
  • Fichier DJMixPro.ini : options DJ Mix Pro (Les options de démarrage et propriétés de DJ Mix Pro sont dans ce fichier)
  • Autosave.m3v: liste des morceaux à jouer DJ Mix Pro (sauvé automatiquement en sortant du programme si cette option a été choisie)
  • Autosave.m3d: base de données DJ Mix Pro (les données de vos morceaux “Mp3s,Wavs,etc.” sont sauvées automatiquement en sortant du programme si cette option a été choisie)
Tous les fichiers de données (m3d, m3v, blk) sont des fichiers en texte clair et sont compatibles pour les versions futures. Ils ne posent pas de problèmes lorsque vous mettez à jour le programme.

toc

3.2   Licence

Si vous avez acheté une licence vous pouvez débloquer la version démo en utilisant le fichier de licence.
Suivez les instructions que vous avez reçues et profitez des fonctionnalités complètes du programme :
  • Mixages illimités
  • Analyse BPM illimitée
  • Enregistrement des morceaux mixés sur disque dur (pour gravure)

toc

4   Fichiers de musique

DJ Mix Pro accepte les fichiers de musique sur disque dur. Les fichiers peuvent être à distance (sur un réseau local Windows, mais pas sur Internet) ou sur un CD ROM de données ISO, mais nous vous encourageons fortement à n’utiliser que des fichiers de vos disques durs.
DJ Mix Pro ne sait pas lire les CDs audio.

toc

4.1   Formats de musique compatibles avec DJ Mix Pro

DJ Mix PRO sait utiliser plusieurs types de fichiers, et créer d’autres sortes.
Voici la liste des formats:

toc

4.1.1   Fichiers de musique

Mp3 : tous les fichiers mp3 sont supportés
Ogg vorbis : tous les fichiers vorbis sont supportés
Wav : les fichiers wav simples sont supportés (pas de compression, pas de boucles). La plupart des fichiers wav sont comme ça.
Wma : les fichiers WMA non protégés sont supportés. Le choix qu’un fichier WMA soit protégé ou pas est fait à la création du morceau, donc si un morceau est déjà protégé, on ne peut plus le changer.
Les autres formats (voc, raw...) ne sont pas supportés.

toc

4.1.2   Fichiers de liste de morceaux

M3u : les playlist de Winamp . Ce format a beaucoup changé et le fera sûrement encore, mais DJ Mix PRO sait charger la plupart des m3u.
M3v : les playlist de Mix Pro. Ce format est utilisé par DJ Mix Pro pour charger/sauver des listes de morceaux à jouer, avec les paramètres de mixage.
M3d : les bases de données de morceaux de DJ Mix Pro. Pour charger/sauver des listes de morceaux.

toc

4.2   Chercher et importer des fichiers

La première chose à faire pour un utilisateur est de fournir au programme des fichiers de musique à jouer. On peut les passer à la base de données ou à la playlist.

toc

4.2.1   Dans la base de données

Dans la base de données, vous pouvez directement utiliser l’explorateur Windows et votre souris, glisser et lâcher des fichiers de musique ou des listes de morceaux dans la fenêtre base de données.
Vous pouvez aussi demander à la base de données de chercher les fichiers (musique et listes) dans l’arborescence d’un dossier ou disque.
Vous pouvez encore charger des fichiers explicitement, là encore morceaux ou listes.

toc

4.2.2   Dans la playlist

Vous pouvez directement utiliser l’explorateur Windows pour glisser/lâcher des fichiers de musique ou de liste dans la fenêtre de la playlist.
Vous pouvez aussi sélectionner des morceaux dans la base et les envoyer dans la playlist. Ou vous pouvez charger des fichiers avec la fenêtre de chargement, que ce soit des morceaux ou des listes morceaux.
Les fichiers chargés dans la playlist sont automatiquement ajoutés à la base.

toc

5   Playlist

La playlist est le coeur de DJ Mix Pro. C’est la liste des morceaux que l’on veut jouer et mixer.

toc

5.1   Affichage de la playlist

La playlist affiche 4 colonnes. Les colonnes sont plus simples que celles de la base car on ne fait pas de recherches dans la playlist.
La largeur des colonnes peut être ajustée (et les colonnes cachées) an fonction de vos besoins et le programme se souvient de la taille des colonnes.
fenêtre de playlist
(1)Liste de morceaux
(2)BPM des morceaux
(3)Indicateur mix Beatlock
(4)Volume général
(5)Morceau suivant
(6)Supprimer morceau
(7)Deplacer morceau haut/bas
(8)Propriétés morceau
(9)Casque

toc

5.1.1   Titre des morceaux

Le titre est pris dans les tags ID3.
S’il y a un tag ID3V1 et un tag ID3V2, le tag ID3V2 l’emporte.
S’il n’y a pas de tag, le titre est pris du nom de fichier.

toc

5.1.2   BPM

DJ Mix Pro essaie de calculer le BPM de tous les morceaux de la base (voir le chapitre Analyse Beatlock).
Si vous utilisez la version démo, DJ Mix Pro calcule seulement le BPM des 11 premiers morceaux chargés.
Avant que le BPM soit calculé, le programme affiche “???”
Pendant le calcul, le programme affiche “…”

toc

5.1.3   Mix

La colonne Mix annonce si le mixage de ce morceau, tel qu’il est défini, sera un mixage avec superposition des battements. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez voir la raison en passant en mode «écoute au casque».

toc

5.2   Gérer les morceaux de la playlist


toc

5.2.1   Importer depuis la base

Les morceaux peuvent être importés depuis la base. Voir «Base: Envoyer dans la playlist». Les morceaux importés de la base sont considérés comme nouveaux et prennent les propriétés par défaut (Voir Mixage: Propriétés par défaut)

toc

5.2.2   Ajouter des fichiers directement

Lâcher ou ouvrir un fichier .m3v ajoute à la playlist en cours. Les propriétés de chaque morceau ajouté sont prises du fichier m3v.
Lâcher ou ouvrir un fichier m3u ou un fichier de musique ajoute aussi à la playlist. Mais les fichiers ajoutés de cette façon prennent les propriétés de mixage par défaut (Voir Mixage: Propriétés par défaut).
Tous les fichiers directement ajoutés dans la playlist sont automatiquement ajoutés à la base, s’ils n’y étaient pas déjà.

toc

5.2.3   Sauvegarder la playlist

Pour sauvegarder la playlist telle quelle, avec les propriétés de mixage, sauvegardez la playlist dans un fichier m3v.
Par défaut la playlist n’est PAS automatiquement enregistrée en autosave.m3v quand le programme s’arrête, mais vous pouvez modifier cela.
Faites attention à sauver la playlist AVANT de jouer car le mode de jeu par défaut est d’effacer les morceaux terminés de la playlist.

toc

5.2.4   Exporter les informations des morceaux

Si vous voulez sauvegarder les noms des morceaux, des groupes et les longueurs des morceaux (pour imprimer par exemple), exportez la playlist dans un fichier texte.
Là encore, faites le AVANT de jouer.

toc

5.2.5   Exporter le son sur le disque dur (uniquement pour les utilisateurs enregistrés)

Si vous désirez graver un CD audio de morceaux mixés, voici comment faire.
Pour graver un CD audio de 70 minutes, vous devez fournir à un programme de gravure ( non fourni) 70 minutes (ou moins) de fichier(s) wav.
Chaque fichier sera une piste du CD. Vous pouvez avoir un seul grand morceau, mais c’est en général mieux d’avoir une piste par morceau.
Ce chapitre explique comment fabriquer le(s) fichier(s) wav file(s) que vous devrez fournir au programme de gravure. Mais pas comment graver après, car c’est du ressort du programme de gravure.

Tout d’abord, il faut 800 MB d’espace disque.
Ensuite, il faut une playlist complètement prête, les mixages déjà définis et vérifiés (avec le mode écoute au casque par exemple). Vous voudrez peut être aussi vérifier la longueur des morceaux mixés dans les statistiques, pour ne pas fabriquer plus de musique que ce que le CD peut contenir. (pour ça il ne faut pas de sélection du tout ou sélectionner tous les morceaux)
Quand c’est fait, et AVANT de faire “jouer”, vous devez ouvrir la fenêtre d’options, onglet options son.

· Vérifiez que la Carte son principale est bien sur les 2 canaux (both channels) d’une carte son(vous voulez un CD stéréo).
· Cochez «Sauvegarder le son dans un fichier»
· NE cochez PAS «Sauvegarder au format mp3»
· Cochez «Faire un fichier par morceau» si vous voulez une piste par morceau .
· Entrez le template de nom. C’est le plus compliqué, parce que ce n’est pas juste un nom de fichier mais le chemin et le début du nom, avec éventuellement des meta caractères.
Si vous entrez c:\mixedcd\track, les fichiers wav seront:
  • c:\mixedcd\track_001.wav
  • c:\mixedcd\track_002.wav
  • c:\mixedcd\track_003.wav
  • ….
Vous pouvez utiliser des meta caractères pour avoir des noms plus compréhensibles: %n pour le numero de piste, %a pour le nom d’artiste , %t pour le titre, %f pour le nom du fichier, %% pour un seul pourcent.
Si vous entrez c:\cdtodo\song\%n - (%a) - %t, les fichiers wav seront:
  • c:\cdtodo\song\1 - (toto) - africa.wav
  • c:\cdtodo\song\2 - (police) - message in a bottle.wav
  • c:\cdtodo\song\3 - (kiss) - I was made for loving you.wav
  • ….
· Maintenant, dans l’onglet «Autres options», vous devez décocher le «mode répétition». Vous pouvez aussi décocher «automatiquement supprimer après jouer» si vous voulez.
· Quand c’est fait, cliquez sur OK pour appliquer les changements.
· Maintenant, dans la fenêtre playlist, sélectionnez le premier morceau et cliquez sur «Mixer avec le morceau suivant maintenant» Icône mixer avec le morceau suivant maintenant pour démarrer le jeu. Les fichiers wav sont produits pendant le jeu. Laissez le programme jouer la playlist entièrement car si vous arrêtez le son il faudra tout recommencer depuis le départ.
· Lorsque le jeu est complètement terminé, retournez dans la fenêtre d’options, décochez «Sauvegarder le son dans un fichier» et cliquez OK. Les fichiers WAV ont tous été créés et sont prêts à être gravés.

Attention!!!! AVANT de graver le CD : vous DEVEZ retirer la pause de 2 secondes pour toutes les morceaux après le permier morceau ( ie pour le second morceau et les suivants) pour que dans le CD produit il n’y ait pas de blanc dans les mix, ca ne serait pas ce que vous voulez.


Par exemple, si vous avez les morceaux en ordre et prêts a graver dans NERO, cliquez sur un morceau pour le selectionner, puis cliquez bouton droit tout selectionner. Puis en tenant enfoncée la touche CTRL, cliquez sur le premier morceau pour le DESELECTIONNER. Le premier morceau DOIT avoir une pause de 2 secondes avant, c’est obligatoire. Ensuite cliquez bouton droit et selectionnez Properties. Changez la pause de 2 secondes à 00 (zero) secondes. Encore une fois, ceci retirera le silence avant chaque morceau, et permettra d’avoir un CD avec des mix en continu !


toc

5.2.6   Déplacer les morceaux

Utilisez les boutons haut et bas Icône haut Icône bas pour déplacer les morceaux sélectionnés dans la playlist. Ou tirez la sélection vers le haut ou le bas.

toc

5.2.7   Supprimer les morceaux

Utilisez le bouton supprimer Icône supprimer (ou le raccourci clavier, par défaut control-D) pour supprimer tous les morceaux sélectionnés de la playlist. Ceci ne supprime pas le fichier du disque mais juste la référence dans la playlist. Ceci ne supprime pas le morceau de la base non plus.

toc

5.2.8   Regarder et modifier les propriétés des morceaux

Chaque morceau a des propriétés physiques, comme les tags ID3, la longueur, les informations de battements, …
Cliquez sur le bouton propriétés Icône propriétés (ou le raccourci clavier, par défaut control-P) pour ouvrir la fenêtre de propriétés des morceaux.
Vous pouvez modifier les données de battement si nécessaire (doubler le BPM / diviser par 2 le BPM, glisser de ½ battement), effacer les données Beatlock.
Vous pouvez éditer les tags des chansons dans cette fenêtre. Si la fenêtre s’applique à plusieurs morceaux, vous pouvez même éditer les tag en même temps (sauf le titre). Dans ce cas, les champs qui affichent “(multiple values)» seront inchangés.
Vous pouvez modifier les propriétés de mixage pour le(s) morceau(x). Les champs vides seront inchangés.
Ce n’est pas le meilleur endroit pour régler un mixage isolé. Vous devriez plutôt lire le chapitre du mode ”écoute au casque» pour voir un moyen plus facile de régler un mixage isolé.

toc

5.3   Jouer les morceaux


toc

5.3.1   Démarrer le jeu

Cliquez sur «Mixer avec le morceau suivant maintenant» Icône mixer avec le morceau suivant maintenant et le premier morceau sélectionné va démarrer à jouer. Si aucun morceau n’est sélectionné, le premier morceau de la liste va démarrer.
Vous pouvez aussi double-cliquer sur le morceau à démarrer.
copie d’écran d’une fenêtre de morceau
(1)Stop
(2)Arrière rapide
(3)Jouer
(4)Pause
(5)Avance rapide
(6)Silence (optionnel)
(7)Cursor accélération
(8)Remise à zéro accélération
(9)Volume
(10)Ouvrir égaliseur local
(11)Curseur de position

toc

5.3.2   Comportement de jeu

Dès que le jeu a démarré, les morceaux seront joués les uns après les autres. Un mixage aura lieu entre chaque morceau.
Par défaut, lorsqu’un morceau a terminé de jouer, il est supprimé de la liste (mais vous pouvez changer ce comportement dans les options).
Vous pouvez aussi choisir (dans les options) d’avoir une liste avec répétition, qui mixera le dernier morceau avec le premier.

toc

5.3.3   Arrêter le son

Si vous fermez la fenêtre du morceau qui joue, vous arrêtez le son (il n’y a pas de mixage).

toc

5.3.4   Ordonner une transition immédiate

Vous pouvez obliger le programme à changer de morceau immédiatement de 2 façons:
Si vous double-cliquez sur un autre morceau pendant le jeu, ça arrête aussitôt le morceau qui joue et démarre celui qui est cliqué. Ce n’est pas une transition gracieuse mais c’est la plus rapide.
Vous pouvez aussi obliger à mixer immédiatement, ce qui est plus joli mais plus long. Voir «Mixer avec la suivante» et «Mixer avec celle sélectionnée».

toc

5.3.5   Ecouter au casque

Tous les morceaux de la playlist peuvent être écoutés au casque, et leur mixage peut être entendu hors enceintes, pendant le jeu.
Sélectionnez le premier morceau dans la playlist et cliquez sur «Jouer au casque» Icône jouer au casque.

toc

5.4   Mixer les morceaux

La vraie puissance de DJ Mix Pro est la facilité à mixer.

toc

5.4.1   Comportement de mixage

Chaque fois qu’une transition entre 2 morceaux arrive, soit parce que vous l’avez provoqué soit parce que le temps est venu, les événements suivants arrivent:
  • Le deuxième morceau est chargé et affiché dans une nouvelle fenêtre quelques secondes avant le mixage. La position de jeu est mise à la position de début des propriétés du nouveau morceau.
  • Le second morceau démarre et fait son fondu d’entrée.
  • Le second morceau effectue son fondu de sortie et disparaît.
Si un mixage avec superposition des battements était possible (et demandé) , pendant le mixage, le tempo du 2ème morceau est modifié pour égaler celui du premier morceau, et reviendra progressivement au tempo initial après le mixage.
Comportement de mixage

toc

5.4.2   Propriétés de mixage

Tous les mixages sont contrôlés par quelques propriétés des 2 morceaux (voir Playlist: regarder les propriétés):
Propriétés du premier morceau :
  • Fin
  • Longueur du fondu de la fin
  • Longueur du mixage
Propriétés du deuxième morceau :
  • Début
  • Longueur du fondu du début
  • Longueur d’accélération
Des propriétés moins évidentes affectent aussi le comportement:
  • Utiliser la normalisation de volume
  • Utilise ce volume (pourcent)
  • Faire un mixage Beatlock à la fin
  • Faire un fondu au début/fin

toc

5.4.3   Propriétés par défaut

Les morceaux ajoutés à la playlist (sauf ceux chargés depuis un fichier m3v) prennent les propriétés par défaut (telles qu’on les voit dans la fenêtre d’options, onglet défaut).
Vous pouvez changer les propriétés par défaut avant de charger des morceaux, mais pour modifier les propriétés après le chargement, il faut utiliser la fenêtre propriétés ou le mode ”Ecoute au casque”.

toc

5.4.4   Prendre le contrôle

Normalement vous n’avez rien à faire pour mixer. Tout est piloté par DJ Mix Pro et le mixage se fera tout seul en temps voulu (à fin - durée de mixage).
Vous pouvez quand même mixer immédiatement si vous le souhaitez.
Appuyez sur «Mixer avec le morceau suivant maintenant» Icône mixer avec le morceau suivant maintenant et le morceau suivant de la playlist apparaîtra. Le mixage suivra dans quelques secondes.
Vous pouvez aussi forcer le mixage avec un autre morceau: sélectionnez le morceau dans la playlist et appuyez sur «mixer avec le morceau suivant maintenant» Icône mixer avec le morceau suivant maintenant en maintenant la touche Control Key enfoncée.

toc

6   Sorties sonores

DJ Mix Pro est conçu pour fonctionner avec une ou deux cartes son. Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est recommandé d’utilisé un casque pour faire le DJ.
Dans la fenêtre d’options, onglet «sortie sonore», vous pouvez choisir la sortie sonore pour les enceintes (carte son principale) et la carte pour la sortie “mode casque” (carte son secondaire).

toc

6.1   Une carte son, pas de casque

Dans ce mode, tout ce qui est joué en “mode casque” jouera sur les enceintes. Ceci implique que vous n’utilisez pas le “mode casque” quand vous faites le DJ.
Pour les sorties principale et secondaire, mettez votre carte son ( both channels : les 2 canaux) (c’est le défaut).
Une carte, pas de casque

toc

6.2   Une carte son et utilisation d’un casque (en mono)

Dans ce mode, il faut séparer les sorties droite et gauche de la carte son (en 2 sorties mono). Il faut fabriquer un adapteur ou l’acheter.
Cet appareil se compose une prise jack stéréo 3.5 mm que vous branchez sur la sortie audio de la carte, et de l’autre coté de 2 jacks 3.5mm stéréo femelle. Des 2 jacks de sortie, l’un est la sortie droite, l’autre est la sortie gauche (de la carte son).
Vous branchez le casque sur un des jacks et le câble audio classique sur l’autre.
Dans “carte principale” mettez la sortie gauche (left) OU droite (right) (vous choisissez) et dans “carte secondaire” l’autre sortie.
Une carte, avec un adapteur
schéma adapteur

toc

6.3   Deux cartes son et utilisation d’un casque

C’est le mode recommandé. Vous avez une carte dédiée pour les enceintes et une pour le casque.
Acheter une 2ème carte n’est pas ruineux et vaut le coup si vous faites souvent le DJ.
Mettez pour “carte principale” la première carte son (both channels : les 2 canaux) et pour “carte secondaire” l’autre carte son (both channels : les 2 canaux).
2 cartes son

toc

6.4    Une carte son avec plusieurs sorties et utilisation d’un casque

C’est aussi le mode recommandé. L’utilisation d’une carte son 5.1 permet une sortie dédiée aux enceintes et une au casque.
Mettrer la sortie principale sur la sortie FRONT (devant), et la secondaire sur REAR (derrière).
One 5.1 soundcard

toc

6.5   Ajuster la sortie sonore

La carte son joue de façon continue des buffers qui lui sont envoyées par le programme.
Les buffers sont remplis en avance d’ ½ seconde de son.
Si la machine est lente ou chargée ( autres programmes en parallèle), la carte son peut manquer de buffers car DJ Mix Pro n’a plus assez de CPU pour lui envoyer la suite. Vous entendrez alors des sauts de musique.
Vous pouvez éviter cela en modifiant les options. Augmentez le nombre de buffers et réduisez le nombre pas seconde. Ceci rendra DJ Mix Pro moins sensible au stress de CPU.

toc

7   Mode écoute au casque


toc

7.1   Objectif

L’expression mode “écoute au casque” est trompeuse car le son peut sortir sur les enceintes si vous avez choisi la configuration “une carte, pas de casque”.
Le mode “écoute au casque” est conçu pour réaliser vos mixages visuellement et les écouter.

toc

7.2   Utilisation

Dès que vous avez choisi l’ordre des morceaux, vous pouvez voir et modifier tous les mixages grâce au fenêtres en mode ”écoute au casque”.
sélectionnez dans la playlist le premier morceau à mixer et appuyez sur «Envoyer au casque» Icône casque .
Certains boutons sont grisés s’il y a 2 fenêtres affichées en mode ”écoute au casque”, parce que vous êtes contraints au mixage entre ces 2 morceaux.
Vous pouvez vous déplacer de mixage en mixage en avant ou en arrière.
Fermez les fenêtres en mode ”écoute au casque” quand vous avez fini.
2 fenêtres en mode écoute au casque
(1)Ne pas autoriser mix Beatlock
(2)Informations Beatlock
(3) BPM local
(4)Courbe de volume
(5)Curseur de position
(6)Fixer le debut de mix à la position du curseur
(7)Fixer le debut de morceau à la position du curseur
(8)Volume
(9)Ecouter mix précédent
(10)Etat du mix Beatlock
(11)Longueur de Mixage
(12)Longueur de fondu de sortie
(13)Ecouter fondu de sortie
(14)Ecouter ce mix
(15)Ecouter fondu d’entrée
(16)Longueur fondu d’entrée
(17)Ecouter mix suivant


Des informations visuelles sur les battements détectés sont affichées dans la barre en bas de la zone noire.

  • Les zones vertes sont les zones avec battements correspondant au BPM affiché dans la playlist.
  • Les zones violettes sont les zones avec battements mais un BPM différent du BPM affiché dans la playlist. Regardez le BPM local (en rouge) pour savoir le BPM ici.
  • Les zones rouges n’ont pas de battements détectés.

toc

7.2.1   Régler les limites de jeu

Vous pouvez régler le début et la fin de jeu.
Au besoin, mettez le morceau en pause avec le bouton Icône pause .
Vous pouvez régler finement la position de jeu sur un morceau en pause avec arrière Icône arrière et avant Icône avant :
Si le BPM est connu, ce que l’on appellera ici unité est exactement un battement. Sinon une unité est 1/2 seconde.
Un clic sur avant/arrière bouge la position de 10 secondes
Avec shift key enfoncé, un clic bouge la position de 8 unités
Avec control key enfoncé, un clic bouge la position de 1 unité
Avec alt key enfoncé, un clic bouge la position de 1/8 d’unité


Bougez le curseur à la position de début désirée et cliquez sur le bouton «fixer le début à la position du curseur» Icône fixer le début à la position du curseur.
Bougez le curseur à la position de fin désirée et cliquez sur le bouton «fixer la fin à la position du curseur» Icône fixer la fin à la position du curseur .

toc

7.2.2   Régler le volume à utiliser

Vous pouvez indiquer le volume sonore à utiliser pour le 2ème morceau. C’est le volume après le fondu d’entrée. Ajuster le curseur de volume. Ceci surcharge le volume automatique affecté par la normalisation.

toc

7.2.3   Régler les durées

Vous pouvez régler les durées de fondus de sortie (pour le premier morceau) et d’entrée (du 2è morceau). Bougez simplement les curseurs.

toc

7.2.4   Demander un mixage avec superposition des battements

Vous pouvez demander à ce que le mixage essaie de superposer les battements Icône changer l’état du mixage Beatlock ou pas Icône changer l’état du mixage Beatlock. Changez l’attribut en cliquant sur l’étoile . Si un tel mixage n’est pas possible, une indication visuelle (le smiley jaune, souriant) apparaîtra. Sinon un autre smiley grimaçant apparaîtra, indiquant pourquoi.


toc

7.3   Essayer les réglages

Appuyez sur «écouter le fondu de début; (left Icône écouter le fondu de début ) dans la 2ème fenêtre pour écouter l’intro seule.
Appuyez sur «écouter le fondu de fin» ( right Icône écouter le fondu de fin ) dans la première fenêtre pour écouter la fin seule.
Appuyez sur «écouter le mix avec la suivante»Icône écouter le mix avec la suivante dans la première fenêtre ou «écouter le mix avec la précédente»Icône écouter le mix avec la précédente dans la seconde pour entendre le mixage entre les 2 morceaux affichés.

Modifiez et essayez votre mixage jusqu’à ce qu’il vous plaise. Le mixage sera rejoué sur la sortie principale exactement comme vous l’avez entendu au casque.

Il arrive que le mixage avec superposition des battements ne soit pas possible. Regarder le smiley pour savoir pourquoi.
Si les BPM sont trop différents, vous aurez à retoucher l’ordre dans la playlist si vous voulez des mixages avec superposition des battements.
Si le smiley dit qu’il n’y a pas de battements ici dans l’une des 2 chansons, vous devrez déplacer le début ou la fin en zone verte
Modifiez le mixage jusqu’à obtenir le smiley souriant
Voici les états possibles du smiley :

Beatlock icons L’une des 2 chansons a échoué une analyse Beatlock
L’une des 2 chansons n’a pas encore été analysée
Okay, mixage Beatlock prêt
Aie, BPM trop différent
Pas de battements à la fin de gauche
Pas de battements au début de droite


toc

7.3   Aller d’un mixage au suivant

Vous pouvez aller de mixage en mixage , dans l’ordre défini par la playlist.
Si vous appuyez sur «écouter le mix avec la suivante»Icône écouter le mix avec la suivante dans la 2ème fenêtre, vous entendrez le mixage suivant (le second morceau devient le premier et le suivant est chargé en tant que second).
Si vous appuyez sur «écouter le mix avec la précédente» Icône écouter le mix avec la précédente dans la première fenêtre, vous entendrez le mixage précédent (le premier morceau devient le second et le morceau d’avant est chargé en premier morceau).

toc

8   Base de données

La fenêtre base de données n’est pas obligatoire. Vous pouvez la fermer si vous ne désirez pas l’utiliser. C’est néanmoins un excellent outil pour faire le DJ.

toc

8.1   Avantages

La fenêtre de base de données sert à gérer les morceaux. Elle est conçue pour en gérer plein (plusieurs milliers peuvent y résider) et rapidement les classer ou trouver les morceaux que vous cherchez.

toc

8.2   Affichage de la base

La base affiche 10 colonnes. Les colonnes contiennent les tags ID3, le nom du fichier, la longueur et le BPM (quand calculé).
Les colonnes peuvent être retaillées (et cachées) à vos besoins. Le programme se souviendra de vos modifications de largeur de colonne.
fenêtre base de données
(1)Bouttons de tri
(2)Poignées de retaillage des colonnes
(3)Ecoute Rapide
(4)Supression morceau
(5)Bouger morceau en haut/bas
(6)Enregistrer cet ordre
(7)Propriétés de morceau
(8)Envoyer dans la playlist
(9)Pendant que la liste a le focus essayez de tape la chaine de caractères à chercher, puis return pour l’occurence suivante
(9)Essayez de tirer la selection pour déplacer les morceaux

toc

8.2.1   Titres dans la base

Le titre est le tag ID3 de titre.
S’il y a un tag ID3V1 ET un tag ID3V2 c’est le tag ID3V2 qui l’emporte.
S’il n’y a pas de tag, le titre est le nom du fichier.

toc

8.2.2   BPM dans la base

DJ Mix Pro essaie de calculer le BPM de chaque morceau dans la base (voir le chapitre Analyse Beatlock).
Si vous utilisez la version démo, DJ Mix Pro calculera le BPM des 11 premiers morceaux chargés.
Avant le calcul, le BPM affiché est “???”
Pendant le calcul, le BPM affiché est “…”

toc

8.3   Gérer les morceaux de la base


toc

8.3.1   Ajouter des morceaux dans la base

Lâcher un fichier .m3d ou de musique dans la fenêtre de base ajoute les morceaux à la base. Mais seulement les nouveaux morceaux, on n’aura pas le même fichier 2 fois.
La recherche de fichiers prend tous les fichiers supportés (m3d, m3u, m3v, wav, mp3, ogg, wma) dans la hiérarchie de dossiers que vous avez choisie et ajoute les morceaux à la base.
Si vous utilisez «Ouvrir une base» vous ajoutez tous les morceaux de la base sélectionnée (ou les morceaux sélectionnés) dans la base. Vous pouvez ajouter les fichiers .m3d ou de musique directement en les lâchant dans la base. Vous pouvez ajouter un ou plusieurs morceaux à la fois.

toc

8.3.2   Sauvegarder la base

Vous pouvez sauvegarder la base dans un fichier m3d. Par défaut la base est sauvée dans autosave.m3d lorsque le programme sort, mais vous pouvez éteindre cette option.

toc

8.3.3   Déplacer les morceaux dans la base

Appuyez sur les boutons haut ou bas Icône haut Icône bas pour déplacer les morceaux sélectionnés dans la base. Ou simplement, tirez la sélection vers le haut ou le bas.

toc

8.3.4   Renuméroter les morceaux

Appuyez sur «enregistrer cet ordre» Icône enregistrer cet ordre pour renuméroter les morceaux dans l’ordre de la liste. Cela permet d’enregistrer un classement personnel après classement.

toc

8.3.5   Supprimer des morceaux de la base

Appuyez sur le bouton supprimer Icône supprimer (ou le raccourci, control-D) pour supprimer tous les morceaux sélectionnés de la base. Ceci n’efface pas le fichier, simplement la ligne dans la liste de la base.

toc

8.4   Utiliser les morceaux de la base


toc

8.4.1   Envoyer dans la playlist

Le but de la fenêtre de base est de trouver des morceaux à envoyer en playlist.
Appuyez sur «envoyer dans la liste à jouer» Icône envoyer dans la liste à jouer (ou le raccourci, par défaut control-B) pour ajouter les morceaux sélectionnés à la fin de la playlist.
Vous pouvez aussi tirer les chansons et les lacher dans la playlist.
Les chansons ajoutées en playlist seront jouées dans cet ordre, mais vous pouvez encore les déplacer dans la playlist et régler leur mixage jusqu’à ce qu’elles jouent.

Si vous desirez ajouter des morceaux mais pas a la fin de la playlist, il suffit de selectionner la position après laquelle les morceaux doivent être insérés dans la playlist, gardez enfoncée la touche Control Key et appuyez sur le bouton Send to playlist  Icon. En tirant, si vous maintenez la touche Control Key , Shift Key ou Alt Key , ça permet de lacher la sélection à la position du curseur.
toc

8.4.2   Classer les morceaux

cliquez sur n’importe quel titre de colonne pour classer les morceaux de la base. Le premier clic classera dans l’ordre croissant mais un second clic peut inverser cet ordre.
Si vous voulez un tri multiple (par exemple par BPM puis par titre) cliquez sur les colonnes dans l’ordre inverse de critères (pour cet exemple, d’abord titre puis BPM)

toc

8.4.3   Rechercher des morceaux dans une base importante

Database search screenshot
(1)zone de texte à rechercher
(2)Bouton chercher / suivant
(3)Commentaires sur le texte trouvé

Si vous cherchez un morceau, vous pouvez ouvrir la fenêtre de recherche, entrer le texte à chercher et appuyer sur rechercher.
Rechercher montrera la première case qui contient le texte recherché. Appuyer sur suivant cherchera ensuite dans cette colonne vers le bas, puis colonne suivante, de haut en bas, jusqu’à trouver le texte.
Quand on entre un texte à chercher, seules les lettres et les chiffres sont pris en compte. Il est inutile de saisir les espaces et les signes car ils sont ignorés.
Une façon plus rapide de trouver un morceau consiste à cliquer une fois dans la liste pour lui donner le focus.
Alors entrer le teste à chercher (sans espaces) directement. La sélection se positionnera sur le morceau correspondant. Appuyer sur espace pour trouver le morceau correspondant suivant.

toc

8.4.4   Regarder les propriétés des morceaux

Chaque morceau a des propriétés physiques comme les tags ID3, la longueur, les informations de battements, etc…
Appuyez sur le bouton propriétés Icône propriétés (ou le raccourci, par défaut control-P) pour ouvrir la fenêtre propriétés.
Vous pouvez modifier les données Beatlock au besoin, (doubler / diviser par 2 le BPM, glisser les battements d’ ½ battement), ou effacer les données Beatlock.
Vous pouvez éditer les informations de tag des morceaux sélectionnés. Si vous aviez sélectionné plusieurs morceaux, vous pouvez même, éditer tous les tags ensemble (sauf le tag de titre). Dans un tel cas, les champs affichant “(multiple values)” seront laissés inchangés.

toc

8.4.5   Ecoute rapide d’un morceau

si vous appuyez sur le bouton écoute rapide Icône écoute rapide , vous entendrez ce morceau au casque. Ca permet d’identifier un morceau si les tags ou le titre ne vous disent rien, sans à avoir à le charger en playlist.

toc

8.4.6   Filtering songs

Si vous voulez voir moins de morceaux dans la base, sans pour autant les supprime de la base, vous pouvez appliquer un filtre.
Database filter screenshot
(1)Appliquer un filtre
(2)Retirer le filtre
(3)Nom du filtre
(4)Mots à filtrer
(5)Sauver le filtre nommé
(6)Supprimer le filtre nommé
(7)Plus de criteres
(8)Selectionnez dans une liste de valeurs
(9)Colonnes où faire la recherche
(10)Type de recherche


A filter can be a inclusive filter ( if selecting «include one» or «include all» ), which means you will keep the songs that match the selected criteria.
A filter can be an exclusive filter ( if selecting exclude ), which means you will not keep the songs that match the selected criteria.

A criteria match means that the words of the filter phrase are found in the selected columns.
If «include one» is selected, one word from the filter phrase is enough to have a match.
If «include all» is selected, all words from the filter phrase must be found to have a match.
You can also match against a phrase by putting double quotes around your phrase.
When applying a filter over an already filtered list, the filters are additive.

You can name filters, and save them. When done, it is easy to reload a filter by selecting it in the «filter name» combo.

toc

9   Analyse Beatlock


toc

9.1   Définition

DJ Mix Pro calcule an tâche de fond les battements et le BPM de tous les morceaux qu’il rencontre.
Cette action est appelée “Analyse Beatlock” ou “beatlocking”, en français analyse des battements.
C’est fait automatiquement, vous n’avez pas à vous soucier de taper les battements sur le clavier.
Les “mixages Beatlock” (mixages avec superposition des battements) deviennent possibles dès que 2 morceaux successifs ont été analysés avec succès et que leurs BPM sont compatibles (10% de différence de tempo au plus, configurable dans les options). C’est ce qui s’affiche dans la colonne “Mix”.

toc

9.2   Comportement

DJ Mix Pro va traiter tous les fichiers dans l’ordre dans lequel ils ont été chargés et vérifier s’il a déjà un fichier de données Beatlock(blk).
Si oui, il va charger les données depuis ce fichier. Sinon, in fera une analyse complète du fichier. L’analyse prend du temps (environ une minute par morceau), mais les résultats sont ensuite stockés de façon permanente dans un fichier blk.
La colonne BPM montre le traitement en cours. Si on voit “…”, une analyse est en cours. Si un BPM or “BAD” est affiché, l’analyse ( ou chargement du fichier blk) a déjà eu lieu et rien de plus ne sera analysé pour ce fichier, sauf si vous effacez le fichier blk.

... en train d’analyser
--- pas d’analyse nécessaire
BAD l’analyse a échoué
??? pas encore analysé


toc

9.3   Contrôle et options

Vous pouvez éteindre l’analyse Beatlock si vous n’en voulez pas.
Vous pouvez arrêter toute analyse (s’il y en a en cours) en utilisant le menu «Stopper analyse Beatlock».
La reprise se fera lorsque vous utiliserez le menu «Démarrer analyse Beatlock» menu item.
Vous pouvez aussi décocher l’option «Faire l’analyse Beatlock» avant de charger des morceaux.
La recherche de BPM est faite entre les bornes BPM indiquées dans les options. Evitez de donner une plage trop large car DJ Mix Pro peut facilement confondre le BPM avec son double ou sa moitié.

toc

10   Autres fonctionnalités


toc

10.1   Egaliseurs

Il y a 2 niveaux d’ égaliseurs dans DJ Mix Pro. L’égaliseur principal agit sur tous les morceaux. Vous pouvez le voir dans le menu action.
Même si vous fermez la fenêtre, il continue d’agir jusqu’à ce que vous repositionnez toutes les bandes à 0 Db.
Chaque morceau de la playlist peut en plus avoir un égaliseur local. Les propriétés de l’égaliseur local sont enregistrées dans les fichiers m3v avec les propriétés de mixage.

toc

10.2   Mode sécurisé

Il existe un mode de fonctionnement spécial dans DJ Mix Pro (Mode sécurisé) qui demande une confirmation chaque fois que l’utilisateur effectue une action qui arrête le son. Ca permet d’éviter des erreurs de manipulations très gênantes. C’est très utile avec les souris de portables (mousepad).
Essayez le et voyez si vous aimez.

toc

10.3   Statistiques

La fenêtre de statistiques calcule les temps des morceaux. S’ il y a une sélection dans la liste, elle calcule le temps de la sélection. Sinon elle prend le temps de tous les morceaux. Elle calcule aussi le temps de jeu (qui est différent puisqu’il y a superposition lors des mixages).

toc

10.4   Accélération du son

Accélérer ( ralentir) des morceaux numériques n’est pas facile. Nous avons 3 méthodes d’accélération mais aucune n’est parfaite.
Vous pouvez choisir entre
  • «Classic sound stretching», qui ne consomme pas trop de CPU mais change la tonalité. Et introduit aussi une légère distorsion du très aigu.
  • «High quality stretching» fait la même chose mais prend plus de CPU et répare la légère distorsion du très aigu.
  • «Pitch scaling» ne prend pas beaucoup de CPU, ne modifie pas la tonalité, mais a de la réverbération sur les rythmes lents.
C’est vous qui décidez au final.

toc

10.5   Déplacement des fichiers BLK

Si vous utilisez DJ Mix Pro sur plusieurs machines et voulez partager les fichiers blk et mp3, vous devez laisser les fichiers BLK près des fichiers de musique.
Vous pouvez alors copier les fichiers blk ( ou accéder par partage réseau ) en même temps que la musique.
Pour le faire, utilisez l’option «Laisser les données Beatlock près des mp3»

toc

10.6   Utilisation de tags ID3V2

Les tags ID3V2 sont assez récents, plus difficile à gérer et plus fragiles que les tags ID3V1.
Ils sont aussi plus longs à lire.
C’est la raison pour laquelle ils ne sont pas utilisés par défaut.
Si vous souhaitez les utiliser malgré tout, vous pouvez rétablir l’option.

toc

10.7   Options de la ligne de commande

Vous pouvez démarrer le programme avec des arguments sur la ligne de commande (DOS prompt).
L’utilisation la plus répandue est de lui passer des fichiers en argument. Le programme les chargera dans la playlist.
Vous pouvez aussi utiliser des options pour piloter le programme depuis un script.
Certaines options sont conçues pour surcharger les options de la fenêtre d’options.

Usage : DJMIXPRO [ options ] [mp3_file1] [mp3_file2] ...


Si des fichiers sont passés sur la ligne de commande, le jeu est immédiat.
Options :
  • --play
  • --noplay
  • --nodbscreen
  • --dbscreen
  • --noautoload
  • --exitwhendone

--play : Force le programme à jouer.

--noplay : empêche le programme de jouer.

--nodbscreen : Empêche la base de données d’apparaître.

--dbscreen : Force la base de données à apparaître

--noautoload : Empêche le chargement/sauvegarde auto de la playlist. (surcharge la valeur des options).

--exitwhendone : Le programme quittera après avoir joué tous les morceaux. (Mais attention, ça n’arrête jamais si on est en «mode répétition»)

toc

10.8   Plugins de visualisation

Cette fonctionnalité a été abandonnée.

toc

11   Référence des options



Il y a beaucoup d’options et de comportements par défaut qui sont appliqués aux morceaux chargés dans la playlist.

toc

11.1   Onglet valeurs par défauts (des morceaux)

Onglet valeurs par défauts (des morceaux)
Faire l’analyse Beatlock : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété ’Faire un mixage Beatlock à la fin’ positionnée comme cela. Signifie qu’elles seront analysées et jouées avec un mixage Beatlock si c’est possible.

Normaliser le volume : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Utiliser la normalisation de volume» positionnée comme cela. Signifie qu’elles seront toutes jouées au même volume perceptif.

Détecter les fondus aux limites : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Utiliser la détection de fondus» positionnée comme cela.

Faire un fondu au début : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Faire un fondu au début» positionnée comme cela. Les morceaux feront un fondu d’entrée en démarrant.

Faire un fondu à la fin : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Faire un fondu à la fin» positionnée comme cela. Les morceaux feront un fondu de sortie en arrêtant.

Faire l’accélération sur les 2 morceaux : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Faire l»accélération sur les 2 morceaux’ positionnée comme cela.

Longueur du mixage : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Longueur du mixage» positionnée comme cela.

Longueur du fondu : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Longueur du fondu» positionnée comme cela.

Longueur d’accélération : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Longueur d’accélération» positionnée comme cela.

Position de début : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Début» positionnée comme cela.

Position de fin : les nouveaux morceaux chargés auront la propriété «Fin» positionnée comme cela. Ce champ accepte les valeurs négatives, qui sont relatives à la fin du morceau.

Tous les champs durée acceptent la syntaxe suivante :

mm:ss.xxx

où mm sont les minutes, ss les secondes et xxx les millisecondes.
Des exemples corrects se trouvent ci-dessous :
100 100 secondes
1:40 100 secondes
100. 100 secondes
1:40.00 100 secondes
.40 40 ms


toc

11.2   Onglet options analyse

Onglet options analyse
Déplacer les limites intelligemment : autorise le déplacement automatique des début et fin (dans la limite du maximum autorisé ) pour faire un mixage Beatlock.

Déplacement max des limites : maximum autorisé pour le déplacement automatique des limites.

Borner la recherche de BPM : limites supérieure et inférieure de la recherche de BPM. Limiter la recherche évite d’avoir des résultats faux et aide DJ Mix Pro to trouver le BPM.
Astuce : il vaut mieux que la limite inférieure soit plus grande que limite supérieure / 2 car le programme confond facilement les BPM avec leur double ou leur moitié.

Autoriser une accélération plus ou moins (pourcent) : ici vous définissez la limite d’accélération tolérée.
Astuce : Autoriser plus de 8 % de changement ne donne pas des résultats agréables.

toc

11.3   Onglet options son

Onglet options son
Options son : La plupart des contrôles sur cet onglet seront grisés pendant le jeu. Vous pouvez les modifier seulement quand le programme ne joue pas.

Envois de son par secondes : le nombre de fois par seconde où la carte son reçoit des buffers de données. Si vous demandez trop de fois par seconde (plus de 12 par exemple) votre ordinateur sera sensible au stress de CPU et risque d’avoir des coupures de son en charge. Mais demander beaucoup de fois par seconde rend le programme plus réactif car vous réduisez la latence des ordres comme arrêter.

Nombre de buffers son : le nombre de buffers d’avance dans la carte son. Si vous en avez trop peu, la carte peut se trouver à cours de données à jouer si une charge temporaire de CPU arrive, mais en avoir peu rend le programme plus réactif car vous réduisez la latence des ordres comme arrêter.

Carte son principale : carte son sur laquelle joue la playlist. Cela peut être n’importe quel canal (gauche, droite, les 2) de n’importe quelle carte son de votre système.

Carte son pour casque : carte son sur laquelle on écoute au casque. Cela peut être n’importe quel canal (gauche, droite, les 2) de n’importe quelle carte son de votre système.
Astuce : une carte son ne coûte pas bien cher ...

Sauvegarder le son dans un fichier : quand c’est coché, le son joué sur la carte principale est sauvegardé dans un fichier .wav. Ce bouton est gris quand le son joue déjà et dans la version démo.
Attention : ceci ne marche bien que si vous avez mis la sortie sur les DEUX canaux (droite et gauche).
Notez aussi que si la sortie pour casque est sur la même carte son, vous enregistrez aussi tout ce qui joue sur la sortie secondaire. Dans cette configuration, vous ne devriez plus toucher au programme tant qu’il n’a pas fini de jouer.

Template de nom pour sauvegarder : CE N’EST PAS UN NOM DE DOSSIER SEULEMENT mais plutot le chemin plus le nom du fichier à sauver. Le programme ajoute automatiquement _001.wav, _002.wav, etc ... si vous n’utilisez pas de meta caractères. Les meta caractères servent au nommage intelligent : %a pour le nom d’artiste, %t pour le titre, %f pour le nom du fichier, %% pour un seul pourcent.
Exemple : c:/cdtodo/song va fabriquer c:/cdtodo/song_001.wav, c:/cdtodo/song_002.wav tandis que c:/cdtodo/(%a) - %t va fabriquer c:/cdtodo/(artist) - song.wav

Sauvegarder au format MP3 : force les fichiers sauvés à être des MP3 (pas recommandé). Nécessite la dll Blade encoder dans le dossier DJ Mix Pro.

Faire un fichier par morceau : si c’est coché, le son joué est enregistré dans un fichier par morceau jusqu’à la fin (la coupure est au milieu du mixage). Si ce n’est pas coché, le son joué est enregistré dans un fichier en tout .

toc

11.4   Onglet autres options

Onglet autres options

Automatiquement supprimer après jouer : supprimer les morceaux de la playlist après qu’elles sont jouées(incompatible avec le mode répétition).

Mode répétition : repasse tout seul au premier morceau après le dernier. C’est un mode sans fin(incompatible avec Automatiquement supprimer après jouer).

Travailler en mode sécurisé : mode spécial pour éviter les erreurs de manipulation qui conduisent à un arrêt de son. Demande une confirmation pour chaque action douteuse.

Montrer le signal sonore dans les fenêtres morceaux : affiche ou pas le signal dans les fenêtres de morceau.

Montrer le vu-mètre dans les fenêtres morceaux : affiche ou pas le vu-mètre dans les fenêtres de morceau.

Sauvegarder les morceaux à jouer en quittant : sauvegarde automatiquement la playlist quand le programme quitte. Charge automatiquement la playlist quand le programme démarre (la playlist est sauvée dans autosave.m3v).

Sauvegarder la base en quittant : sauvegarde automatiquement la base quand le programme quitte. Charge automatiquement la base quand le programme démarre (la base est sauvée dans autosave.m3d).

Utiliser les tags ID3 V2 : autorise l’utilisation de tags ID3V2. (autrement, seuls les tags ID3V1 sont recherchés et c’est bien plus rapide!).

toc

12   Référence des propriétés des morceaux


Voici la fenêtre la plus compliquée de DJ Mix Pro. Ne soyez pas intimidé par le nombre de champs, ça va vite devenir clair.

toc

12.1   Onglet options de mixage

Onglet options de mixage


Note : les 2 champs suivants n’apparaissent pas si les propriétés concernent plusieurs morceaux.

Titre : le titre du morceau si le fichier fournit un tag titre.

Longueur : la longueur du morceau .

Note : les champs suivants apparaissent même si les propriétés concernent plusieurs morceaux. Dans un tel cas, une valeur est affichée si tous les morceaux ont la même valeur pour un champ. Si les morceaux n’ont pas la même valeur pour un champ, l’état n’est pas déterminé, aucune valeur n’est affichée. Les modifications ne sont effectives que pour les champs qui affichent une valeur (qui sont dans un état déterminé).

Faire un mixage Beatlock à la fin : ce morceau sera scanée par l’analyse Beatlock. A la fin, DJ Mix Pro essaiera de faire un mixage Beatlock entre ce morceau et la suivante dans la playlist.

Utiliser la normalisation de volume : lors de l’analyse Beatlock, le volume perceptif du morceau sera calculé. Le volume de jeu sera ajusté pour que tous les morceaux (ayant cette propriété) aient le même volume perceptif.

Utiliser la détection de fondus : lors de l’analyse Beatlock, une recherche de fondus est faite. Si le morceau a déjà un fondu, aucun fondu n’est ajouté par DJ Mix Pro au même endroit que le fondu existant. Si ceci n’est pas coché ou si le début n’est pas 0/fin n’est pas au bout, les propriétés «Faire un fondu au début/fin» sont directement utilisées plutôt que la le résultat de la détection automatique.

Faire un fondu au début : monte le volume doucement de 0 à environ 100%quand le morceau démarre. Notez que si «Utiliser la détection de fondus» est coché et qu’on démarre près de la seconde 0, la détection automatique est utilisée à la place. Il n’y aura alors pas de fondu si un fondu de début a été détecté.

Faire un fondu à la fin : descend le volume doucement jusqu’à 0% à la fin du morceau. Notez que si «Utiliser la détection de fondus» est coché et qu’on arrête près de la fin, la détection automatique est utilisée à la place. Il n’y aura alors pas de fondu si un fondu de fin a été détecté.

Faire l’accélération sur les 2 morceaux : if c’est coché, un morceau est accéléré et l’autre ralenti durant le mixage. Si pas coché, seule la 2ème morceau est accéléré ou ralenti. Faire l’accélération sur les 2 morceaux, autorise des mixages sur des morceaux ayant des BPM différents de plus de 8%.

Utilise ce volume (pourcent) : Si pas 0, volume à utiliser pour jouer un morceau. Modifié automatiquement si vous touchez au curseur de volume. Si c’est 0, alors on utilisera plutôt le résultat du calcul de normalisation ou à défaut 100%.

Longueur du fondu du début : durée du changement de volume du début( temps pour passer de 0 au volume de jeu)

Longueur du fondu de la fin : durée du changement de volume de la fin ( temps pour passer du volume de jeu à 0 )

Longueur d’accélération : durée du changement d’accélération après mixage ( temps pour aller de l’accélération de mixage à 100%)

Début : position à laquelle le morceau démarre.
Fin : position à laquelle un morceau s’arrête. Peut être une valeur négative exprimée par rapport à la fin du morceau.

Longueur du mixage : durée totale du mixage (durée entre le début du fondu d’entrée du 2ème morceau et la fin de fondu de sortie du premier morceau)

toc

12.2   Onglet informations de tag

Onglet informations de tag


Note les champs suivants n’apparaissent pas si les propriétés concernent plusieurs morceaux. Dans un tel cas la fenêtre est vide.

Nom du fichier : le nom du fichier et son chemin.

Note : les 6 champs suivants peuvent être modifiés pour éditer les tags du morceau.


Titre : le tag de titre du morceau.

Artiste : le tag de groupe du morceau.

Album : le tag de disque du morceau.

Année : le tag année du morceau.

Genre : le tag de genre musical du morceau.

Commentaire : le tag de commentaire du morceau.

Longueur : la longueur du morceau.

toc

12.3   Onglet informations Beatlock

Onglet informations Beatlock



Note : les champs suivants n’apparaissent pas si les propriétés concernent plusieurs morceaux.

Titre : le titre du morceau.

Longueur : la longueur du morceau .

BPM : le BPM majoritaire. Disponible uniquement si l’état Beatlock est STATUS OK

Volume normalisé : song computed volume level for automatic volume match.

Nombre de beats : le nombre de battements trouvés dans l’analyse Beatlock. Disponible uniquement si l’état Beatlock est STATUS OK

Couverture du morceau : pourcentage de zones ayant des battements trouvés durant l’analyse Beatlock.

Etat Beatlock : l’état Beatlock du morceau. C’est une valeur parmi : NO STATUS (YET), BEEING BEATLOCKED,NOT USING BEATLOCK,STATUS OK, STATUS FAILED, BLK NOTALLOWED.

NO STATUS (YET) : ce morceau n’a pas encore été analysé.

BEEING BEATLOCKED : ce morceau est en cours d’analyse.

NOT USING BEATLOCK : ce morceau n’a pas besoin d’analyse (n’a pas la propriété ’Faire un mixage Beatlock à la fin).

STATUS OK : ce morceau a été analysé avec succès.

STATUS FAILED : ce morceau a été analysé sans succès.

BLK NOT ALLOWED : l’analyse Beatlock est éteinte pour l’instant (vous avez sélectionné le menu Stop Beatlocking ).


A du silence au début : (indicatif) l’analyse a trouvé du silence au début.

A du silence à la fin : (indicatif) l’analyse a trouvé du silence à la fin.

A un fondu au début : (indicatif) l’analyse a trouvé un fondu au début.

A un fondu à la fin : (indicatif) l’analyse a trouvé un fondu à la fin.


Recalculer les données Beatlock : supprime le fichier BLK des morceaux concernés, qui contient les données affichées dans cet onglet. Utile pour recalculer des valeurs.

Diviser BPM par 2 : Si vous pensez que la détection du BPM est fausse ( BPM 2 fois trop grand ) vous pouvez le réparer ici.

Déplacer 1/2 beat Vous pouvez réparer les battements ici s’ils ont été détectés en opposition de phase (les cymbales à la place du tam par exemple).

Doubler BPM : Si vous pensez que la détection du BPM est fausse ( BPM 2 fois trop petit ) vous pouvez le réparer ici.

toc

13   Bonne soirée

Vous savez désormais tout sur DJ Mix Pro.
Amusez-vous bien et bonne soirée!

L’équipe de Beatlock Technology



top